Partager cette page
News
Stratégie de Spécialisation Intelligente de la Wallonie : le Gouvernement adopte la nouvelle stratégie et sa mise en œuvre

Dans le cadre du processus de renouvellement de la Stratégie régionale de Spécialisation Intelligente (S3) initié fin 2019, le Gouvernement de Wallonie a adopté ce vendredi, sur proposition du Ministre de l’Economie, de l’Innovation et de la Recherche Willy BORSUS, la Stratégie S3 renouvelée pour la période 2021-2027.

Willy BORSUS : « Cette décision est tout à fait essentielle et cruciale. Il est important de doter la Région d’une stratégie de Recherche et d’Innovation ambitieuse. Notre Région se démarque déjà dans des domaines comme les biotech, le pharma, l’aéronautique, l’agroalimentaire, les filières de recyclage, le numérique…, mais nous devons soutenir encore davantage ces secteurs prioritaires qui vont être les leviers de la relance et pourvoyeurs de l’emploi du futur. »

La Wallonie dispose désormais d’un cadre actualisé pour une politique d’innovation ambitieuse au service du développement économique et sociétal de la Région.

Qu’est-ce que la S3 ?

La S3 constitue le cadre stratégique pour la politique de Recherche et d’Innovation et la politique industrielle de la Wallonie. Il s’agit d’une approche stratégique du développement économique, permettant à chaque région européenne d’identifier et de développer ses propres avantages concurrentiels sur base de ses forces et potentiels. L’adoption d’une telle stratégie est une condition d’accès aux Fonds structurels européens, mais dépasse ce cadre puisqu’elle concerne l’ensemble des leviers de la politique d’innovation. La S3 constituera d‘ailleurs un élément central du plan de relance de la Wallonie.

Quelles sont les ambitions poursuivies par la Wallonie grâce à cette S3 ?

Au travers de cette S3 renouvelée qui a pour vision « Une Wallonie innovante, compétitive, collaborative, au service d’ambitions économiques et sociétales affirmées », la Wallonie poursuit les ambitions suivantes :

  • Constitution d’écosystèmes innovants autour de priorités stratégiques affirmées, sur base des forces distinctives wallonnes ;
  • Renforcement des dynamiques de collaboration au sein de l’écosystème régional ;
  • Concentration des moyens et des efforts conjoints des acteurs régionaux sur un nombre limité de priorités, porteuses d’une ambition forte ;
  • Traduction de ces priorités sous forme de feuilles de route partagées par les acteurs ;
  • Attraction, renforcement et maintien d’une main d’œuvre qualifiée sur le territoire wallon ;
  • Efficacité renforcée des dispositifs de la politique économique et d’innovation régionale ;
  • Une gouvernance clarifiée, basée sur des principes de collaboration et d’inclusion ;
  • Renforcer la compétitivité internationale et l’attractivité de la Wallonie et générer des impacts économiques et sociétaux significatifs.

Un processus en plusieurs étapes

L’approche suivie pour le renouvellement de la S3 wallonne a pris comme point de départ la réponse par l’innovation aux principaux défis sociétaux pour la Wallonie et l’analyse des forces distinctives de la Wallonie. Une première étape de validation par le Gouvernement wallon en octobre 2020 avait fixé les 5 Domaines d’Innovation Stratégiques (DIS) pour la Wallonie.

 

 

 

 

Les DIS sont au cœur de cette stratégie, permettant d’orienter les forces vives wallonne vers des buts communs en réponse aux défis sociétaux wallons.

Sur cette base, les travaux d’élaboration de la stratégie se sont poursuivis pendant l’automne et ont visé à définir les modalités d’opérationnalisation de ces DIS, de mobilisation des différents dispositifs de soutien (‘policy mix’), ainsi que les modalités de gouvernance de la S3. Comme pour les étapes précédentes, celle-ci a été réalisée sur base d’un processus ouvert de co-construction, associant les acteurs pertinents du monde de la recherche, du secteur public, du secteur privé et de la société civile.

Comment vont se concrétiser les DIS ?

Les ambitions générales des DIS seront opérationnalisées au travers de feuilles de route co-construites avec les acteurs. Celles-ci poseront la vision et les ambitions poursuivies au travers du DIS, les principaux domaines dans lesquels investir dans les années à venir, les principaux leviers à activer et les modalités de coordination. Elles poseront les grands jalons du DIS. Elles pourront être revues en cours de période si nécessaire. Elles constitueront la référence principale pour la sélection des projets et la concentration des moyens dédiés aux DIS.

Un seul leitmotiv : l’efficacité et l’impact !

La mise en œuvre de la S3 doit reposer sur un ‘policy mix’ amélioré et plus efficace, permettant de consolider le système régional d’innovation, d’optimiser les synergies entre instruments et les collaborations entre acteurs afin d’atteindre les ambitions fixées pour les 5 DIS. Il s’agit de renforcer et visibiliser des écosystèmes régionaux forts autour des 5 DIS.

La mise en œuvre de la S3 appelle en outre des réformes des dispositifs de soutien et des ajustements substantiels de la gouvernance. L’objectif est de renforcer l’alignement et la coordination entre instruments et acteurs. Différents chantiers de réforme en cours s’intègrent dans cette approche renouvelée de la S3, reflétant ainsi la mise en œuvre concrète des principes directeurs de la S3. Parmi ceux-ci, la réforme des aides à la recherche qui vise à rationaliser et simplifier les dispositifs, la réforme du paysage de l’accompagnement économique et de l’innovation dans les PME qui vise à garantir un accompagnement de qualité des entrepreneurs wallons, l’adaptation de la Politique des Pôles et des clusters en lien avec la nouvelle S3. Celle-ci pourra également capitaliser sur les réformes en cours au niveau des politiques de formation.

Une articulation forte sera également assurée avec d’autres stratégies wallonnes telles que Circular Wallonia, Digital Wallonia et Get Up Wallonia, les différents processus se nourrissant mutuellement.

9 principes directeurs ont été définis pour atteindre ces ambitions :

  1. Concentrer les financements publics wallons sur les cinq DIS : un objectif de concentrer sur les prochaines années un minimum de 75% des budgets de RDI à vocation thématique sur les 5 DIS sélectionnés ; maximum 25% pourront porter sur des financements génériques ‘hors DIS’.
  2. Intégrer la dimension européenne et/ou transrégionale pour chaque DIS : un positionnement fort de la Wallonie ne peut se concevoir isolément du contexte européen. Les synergies avec les outils européens en articulation avec les politiques régionales et les complémentarités avec les régions voisines et européennes seront systématiquement recherchées.
  3. Nourrir les compétences pour les DIS : Les efforts d’innovation doivent s’accompagner par des actions volontaristes en matière de développement des compétences, cette dimension sera donc prise en compte dans les feuilles de route.
  4. Renforcer les approches en « chaines de valeur » et les coopérations nouvelles : Les coopérations nouvelles entre catégories d’acteurs, multidisciplinaires / transdisciplinaires, européennes et le partage des ressources (équipements, infrastructures…) seront encouragées. Il s’agira également de développer les approches orientées sur la demande et les besoins du marché et de la société.
  5. Focaliser davantage sur les activités innovantes proches du marché : : la S3 étant une stratégie visant un redéploiement économique régional, les feuilles de route, mais aussi les instruments pour la mise en œuvre de la S3, couvriront prioritairement les phases de recherche et d’innovation les plus en aval du processus d’innovation (c’est-à-dire la partie haute de l’échelle Technology-Readiness-Level (TRL), au-delà du TRL 4),  en permettant une combination fluide entre eux.
  6. Soutenir davantage l’innovation non-technologique : l’innovation étant à considérer au sens large, les feuilles de route intégreront des aspects d’innovation non-technologique en même temps que l’innovation technologique avec une palette d’outils cohérents, flexibles en fonction du DIS, notamment des collaborations multidisciplinaires. À cet égard, les opérateurs de l’animation économique et du soutien à l’innovation auront un rôle important à jouer.
  7. Conditionner les soutiens régionaux à une exigence d’impact en lien avec l’ambition du DIS ou plusieurs DIS : pour les dispositifs intégrés dans le périmètre S3 avec un ciblage DIS, la sélectivité des propositions de projets sera accrue pour permettre l’émergence et la réalisation de projets-porteurs d’ambition et de projets de déploiement industriel avec portée (au minimum) régionale et de préférence internationale.
  8. Rapprocher le soutien ‘soft’ (animation, accompagnement, conseil) du soutien financier : il convient d’accroitre les synergies entre types d’instruments et les collaborations entre acteurs de l’innovation, afin de développer une approche intégrée assurant la fluidité de l’accompagnement des entreprises ainsi que de la valorisation industrielle.
  9. Améliorer la gestion des aides vers plus d’agilité, de rapidité et de simplicité. Une rationalisation du paysage des aides et la digitalisation accrue des procédures concourra également à ces objectifs.

Prochaines étapes

Dans les prochaines semaines, les feuilles de route des DIS seront élaborées, et une dynamique partenariale sera enclenchée au second semestre 2021 pour leur mise en œuvre. Des communautés d’acteurs seront constituées autour des DIS afin de fédérer les acteurs, les projets, … Les feuilles de route seront concrétisées au travers d’appels à projets, qui permettront la mobilisation des acteurs. Des chantiers de réforme importants seront également poursuivis pour assurer une mise en œuvre efficace de cette stratégie.

> Plus d’informations ICI

Plus d'articles

Retour sur webinaire ‘post-labellisation’ ou comment bien gérer son projet?

Le 24 novembre dernier, le Pôle MecaTech a organisé une session d’information sous forme de webinaire à destination des porteurs de projets labellisés en 2019 et 2020. L’objectif était d’expliquer aux porteurs de projets et leurs partenaires le processus post-labellisation. L’équipe projet a ainsi partagé les étapes qui attendaient les porteurs de projets, la bonne …

Les pôles de compétitivité wallons veulent renforcer leur action pour construire l’avenir de l’économie wallonne !

Depuis 2006, les Pôles de Compétitivité wallons ont insufflé un dynamisme nouveau dans l’économie wallonne. De par leur approche tant stratégique que pragmatique, ils ont contribué à travers plus de 300 projets, à rapprocher le monde de l’entreprise et celui de la recherche et à booster la dynamique d’innovation wallonne. À l’approche des prochaines élections, …