Partager cette page
News
Stocker l’énergie dans des batteries durables ? Yes, Wallonia can ! 

Le stockage de l’énergie, notamment produite par des moyens de production verts mais intermittents tels que l’éolien ou le photovoltaïque, participe aux solutions bas carbone soutenant la transition énergétique. A l’inverse, la fabrication des batteries – nécessaire au stockage de ces énergies – implique l’utilisation de matériaux rares et leur recyclage demeure problématique en termes de responsabilité durable. Résoudre ce paradoxe est le défi que les acteurs industriels et académiques de la chaine de valeur Batteries en Wallonie ont décidé de relever dans le cadre de Circular Wallonia, sous l’égide du Pôle MecaTech. Leur objectif commun : inscrire le savoir-faire wallon en matière de développement de matériaux avancés respectueux de l’environnement et de recyclage dans des projets d’innovation européens. 

Les enjeux liés au stockage de l’énergie renouvelable et à l’éco-conception, la production et la revalorisation des batteries sont d’ordre planétaire. Comment dès lors la Wallonie peut-elle jouer dans la cour européenne, voire internationale, des batteries ? Depuis le début de l’année, plusieurs initiatives conduites par le Pôle MecaTech ont permis trois avancées importantes, avec un premier constat : la Wallonie a de sérieux atouts à faire valoir et une véritable carte à jouer à l’international. 

Cartographier les expertises wallonnes  

La première mission conduite par le Pôle MecaTech a pour objectif d’identifier les centres de recherche, les universités et les industriels déjà actifs dans le secteur des batteries. Cette étude a par ailleurs permis de mettre en avant les atouts de la Wallonie et notamment : 

  • Une expérience reconnue en matériaux avancés et en revalorisation des déchets ; 
  • Une capacité manufacturière agile, capable de s’adapter à des fabrications innovantes ; 
  • Un emplacement logistique au cœur de l’Europe. 
Connecter les acteurs wallons et internationaux 

L’AWEX et le Pôle MecaTech ont co-organisé une première mission dans les pays nordiques (Norvège, Suède et Islande) en avril dernier. Outre l’analyse de ce qui se fait dans ces pays plus avancés en matière de transition énergétique et d’économie circulaire, l’objectif de cette mission était de valoriser le savoir-faire wallon et de poser les premiers jalons afin de décrocher des projets européens avec des partenaires étrangers.  

Monter dans les projets européens 

Afin de préparer les acteurs de la chaine de valeur Batteries à l’internationalisation, les experts Batteries et Economie circulaire du Pôle MecaTech s’appuient sur 4 principes fondamentaux : la collaboration (sous forme d’ateliers), la participation (invitant les acteurs à s’engager davantage encore), la mise en action (dans de nouveaux projets d’innovation concrets) et l’agilité (l’élaboration d’une feuille de route en plusieurs « sprints » de 3 mois). Les 5 et 12 mai dernier, plus de 60 acteurs wallons mais aussi bruxellois, flamands et européens ont mis en pratique ces fondamentaux chez A6K à Charleroi. Le travail en ateliers collaboratifs a permis d’enrichir une première feuille de route vers des projets européens. 

Jean-Paul de Mussy, Expert Batteries au sein de la cellule Economie Circulaire du Pôle MecaTech coordonnée par Rafael Jaimes Contreras, explique : « Le succès de ces initiatives n’est pas une fin en soi, au contraire. L’aventure ne fait que commencer puisque le Pôle Mecatech, en collaboration avec le NCP, le SPW Recherche, WBI et l’AWEX, vise à inscrire dans la durée cet écosystème en cours de construction ».  

Thibaud van Rooden, Directeur International du Pôle MecaTech, conclut « Nous invitons les entreprises technologiques intéressées de près ou de loin par la thématique des batteries à nous rejoindre. Ce secteur représente de réelles opportunités de croissance et de développement et permet de positionner la Wallonie comme un acteur clé dans la transition énergétique européenne ». 

 

• VISIONNEZ LA VIDEO DE L’EVENEMENT DU 12 MAI •

Plus d'articles

Nomination de MARCEL MILLER au poste de Président du Pôle MecaTech

Nous avons le plaisir de vous annoncer la nomination de M. Marcel MILLER au poste de Président du Pôle MecaTech. M. Miller reprend la fonction occupée pendant plus de 12 ans par M. Yves Jongen, souhaitant se consacrer à d’autres passions.   La vie professionnelle de Marcel Miller est très riche et ses diverses expériences …

EKLO et le Pôle MecaTech recrutent un(e) Project Manager MedTech

SOCIETES EKLO accompagne les projets et sociétés technologiques et à fort potentiel de croissance. Elle est active dans un large panel de secteurs dont les sciences de la vie et de l’ingénieur, l’environnement et l’énergie. EKLO accompagne à la fois les porteurs de projet, les start-ups et les PME et intervient à toutes les phases …