Partager cette page
News
Le Laboratoire GeMMe (UEE/Faculté des Sciences appliquées) de l’ULiège annonce sa participation au projet LIFE PlasPLUS

Le projet LIFE PlasPLUS « Recyclage des thermoplastiques secondaires de haute qualité et des matières premières critiques provenant de véhicules mixtes DEEE et EoL« , implique un consortium de cinq partenaires européens complémentaires de premier plan couvrant la chaîne de valeur des produits, du recyclage à la fabrication des voitures.

Le budget total du projet PlasPLUS est de 3,17 euros, l’UE apportant un financement de 1,43 million d’euros. Le projet sera développé sous la coordination de Comet Traitements S.A. (« Comet »), une entreprise belge innovante à forte croissance qui traite et recycle les résidus de broyage (SR) qui sont des sous-produits du broyage de déchets métalliques (véhicules en fin de vie ou « VHU », déchets d’équipements électriques et électroniques ou « DEEE » et ferrailles collectées).

La plupart des déchets plastiques hétérogènes sont encore mis en décharge ou incinérés. En conséquence, les matières premières critiques (MRC) telles que l’antimoine (Sb), un synergiste ignifuge couramment utilisé, sont définitivement perdues. De même, les thermoplastiques de haute valeur (PE, PP, ABS, PS) provenant des secteurs de l’automobile et des équipements électriques et électroniques (EEE) sont actuellement perdus ou, dans le meilleur des cas, recyclés. La réduction de la dépendance de ces secteurs à croissance rapide vis-à-vis des plastiques vierges par l’utilisation de thermoplastiques secondaires permettra de limiter la consommation d’énergie, d’eau et de ressources et de réduire les effets négatifs de la mise en décharge en Europe.

LIFE PLASPLUS revisite le concept de recyclage grâce à son approche holistique visant à boucler simultanément la boucle pour deux chaînes de valeur de matériaux traditionnellement mises en silos, les plastiques et les minéraux, en produisant des thermoplastiques recyclés de haute pureté et de l’antimoine, deux matériaux très demandés, notamment pour le secteur émergent de la mobilité électrique qui nécessite l’utilisation accrue de matériaux légers et de retardateurs de flamme pour, respectivement, réduire la consommation d’énergie et augmenter la sécurité incendie.

LIFE PIasPLUS est axé sur les activités de recherche et développement (R&D) pour la valorisation économique des thermoplastiques et des sous-produits, à partir d’une matière première plastique hétérogène mixte (VHU, DEEE) et aboutissant à des matières premières de haute qualité pour les secteurs de l’automobile et des EEE. Les déchets précédemment recyclés ou mis en décharge/incinérés seront transformés en trois étapes successives :

  • Étape 1 : Production de thermoplastiques de haute pureté
  • Étape 2 : Tri et séparation automatisés des plastiques ignifugés (FRP) à l’aide de capteurs multi-classes
  • Étape 3 : Recyclage du sous-produit antimoine (Sb) par conversion catalytique et hydrométallurgie

L’ULiège mènera l’étape 2 en faisant la démonstration au TRL 7 d’un prototype de triage robotique et pneumatique à base de capteurs multiclasses pour l’extraction de plastiques bromés et antimoniés. Dans l’étape 3, ULiège contribuera au traitement du charbon et produira de l’antimoine de qualité industrielle (Sb2O3) à partir du charbon par une voie hydrométallurgique.

L’ULiège participera au projet LIFE PlasPLUS par le biais de son groupe de recherche GeMMe spécialisé dans les géoressources, le génie minéral et la métallurgie extractive. Le GeMMe est un groupe de recherche belge unique en son genre qui contribue au développement de procédés innovants pour une gestion efficace des ressources minérales et métalliques. Le GeMMe apporte une expérience inégalée dans la caractérisation et le traitement des minerais urbains (avec un accent sur les techniques de triage innovantes et l’hydrométallurgie), issue d’une longue tradition de recherche dans l’extraction et le traitement des minerais primaires.

Comet traitements et le laboratoire GeMMe ont développé une collaboration de longue date, notamment axée sur l’industrialisation des procédés de post-broyage pour la récupération des métaux non ferreux, des minéraux, des oxydes de fer, des plastiques et des métaux précieux. Cette collaboration a été mise en évidence dans le programme régional wallon « Reverse Mettalurgy » au cours duquel la R&D spécifique dans le domaine du tri intelligent et de l’hydrométallurgie est passée au stade de projet pilote avec les projets PICK-IT et BIOLIX respectivement. En parallèle, Comet et le GeMMe continuent à travailler sur des procédés hydrométallurgiques complémentaires visant à récupérer les métaux contenus dans les circuits imprimés ou à extraire les terres rares utilisées dans les aimants des moteurs de voitures électriques. La valorisation des thermoplastiques et de l’antimoine dans le cadre du projet LIFE PlasPLUS représente un pas de plus dans cette direction.

> Plus d’informations ICI

Plus d'articles

Appel à candidature – Start IA « Supply & Industrie 4.0 »

  Les porteurs du programme DigitalWallonia4.ai officialisent un nouvel appel à candidatures Start IA dédié aux entreprises actives dans le secteur de l’industrie et de la logistique, ou faisant face à des problématiques liées à ce sujet. Ce dispositif est lancé de manière collaborative avec les pôles MecaTech et Logisitics in Wallonia. L’appel à candidatures …

Retour sur le webinaire Innovate together

Fin avril 2021, une première phase de webinaires de cross-clustering en Grande Région a été programmé sous le nom « Innovate Together ». Cette série de webinaires organisée par Materalia (FR), MecaTech (BE), Skywin (BE) et Luxinnovation (LU), avec le soutien des NCP respectifs, vise à promouvoir l’innovation collaborative transfrontalière en encourageant les partenariats entre …

Retour sur webinaire ‘post-labellisation’ ou comment bien gérer son projet?

Le 24 novembre dernier, le Pôle MecaTech a organisé une session d’information sous forme de webinaire à destination des porteurs de projets labellisés en 2019 et 2020. L’objectif était d’expliquer aux porteurs de projets et leurs partenaires le processus post-labellisation. L’équipe projet a ainsi partagé les étapes qui attendaient les porteurs de projets, la bonne …