Partager cette page
News
Grâce à l’impression 3D, Cerhum reconstruit entièrement le nez d’une patiente française touchée par un cancer.

L’entreprise belge Cerhum a collaboré avec le CHU de Toulouse pour reconstruire entièrement le nez de la patiente.

Une opération inédite a été réalisée en France ces derniers mois, avec l’aide d’une entreprise belge, rapportent ce mardi les médias français. Une patiente touchée par un cancer des fosses nasales en 2013, et qui avait perdu une grosse partie de son nez suite au traitement par radiothérapie et chimiothérapie, s’est fait implanter un nouveau nez. Qui n’est ni une prothèse, ni un greffon de lambeaux de peau.

Des implants imprimés en 3D

Ce nouveau nez a en réalité été construit avec un biomatériau spécifique, par la société belge Cerhum, spécialisée dans la fabrication de dispositifs médicaux servant à la reconstruction osseuse. Cerhum, fondée en 2015, fabrique des implants en biocéramique, une matière dont la composition est très proche de celle des os du corps humain. Mais ce qui la différencie d’autres entreprises du milieu, c’est que les implants en question sont imprimés en 3D. « L’innovation réside dans l’impression 3D. Elle nous a permis de donner des performances thérapeutiques inégalées pour ce matériau. On fait du sur-mesure pour chaque patient, ce qui favorise la reconstruction osseuse indépendamment des traitements que le patient subit. Par rapport à un greffon artificiel classique, la reconstruction est 5 à 7 fois plus rapide”, expliquait en février 2021 à La Libre Grégory Nolens, fondateur de Cerhum et docteur en sciences biomédicales de l’Université de Liège.

Le nez ainsi reconstitué a ensuite été implanté sur l’avant-bras de la patiente, en juillet, afin qu’il puisse être « colonisé par le corps » de cette dernière. Deux mois plus tard, les chirurgiens français ont greffé le nouveau nez à sa place sur le visage de leur patiente, et réalisé une microchirurgie pour reconnecter les vaisseaux sanguins, nombreux à cet endroit du corps.

Source : La Libre

Plus d'articles

Programme BEWARE Fellowships 2

Afin de promouvoir la mobilité des chercheurs* vers la Wallonie, le SPW Recherche a mis en place un mécanisme permettant de financer leur accueil en Wallonie/Fédération Wallonie-Bruxelles : le programme BEWARE Fellowships 2. BEWARE2 entend donc attirer 75 chercheurs qualifiés dans les entreprises wallonnes où ils passeront la moitié de leur séjour alors que l’autre moitié le sera …

Mission Pays Basque « Smart Grids, Efficacité énergétique & Industrie 4.0 » MecaTech/TWEED – Fin mai 2019/début Juin.

Le pôle MecaTech, en partenariat avec le cluster TWEED, envisage d’organiser une mission orientée « Recherche & Innovation : Smart Grids, Efficacité énergétique & Industrie 4.0 » au Pays Basque (Bilbao) vers fin mai.   Des rencontres avec des acteurs clés du secteur (entreprises comme Iberdrola & Ingeteam…), des centres de recherche comme Tecnalia, des clusters clés …