Partager cette page
News
5 projets du Pôle MecaTech décrochent un financement de plus de 11 millions €

Communiqué de presse –

Dans le cadre de l’Appel à projets 34, le Gouvernement wallon a validé ce jeudi, le financement de 5 projets proposés par le Pôle MecaTech. Ceux-ci se partagent un financement public de plus de 11 millions € sur un total de près de 20 millions €. Ces consortiums sont : Solheatair, Navic, SBSS, IFC et ReconnAIssance.

Les pôles de compétitivité wallons ont été créés en 2006 dans le cadre du Plan Marshall.  Les 6 Pôles rassemblent grandes entreprises, PME, universités, hautes écoles et centres de recherche pour mettre en œuvre des projets industriels visant à soutenir et à créer de l’activité et de l’emploi dans des domaines à haut potentiel. Ils ont aussi comme objectif de donner une visibilité internationale plus forte à l’industrie wallonne.

Parmi les 6, le Pôle MecaTech soutient le développement des entreprises du génie mécanique et des sciences de l’ingénieur dans leur politique d’innovation et de croissance au travers du montage et du financement de projets de recherche et développement, d’investissement et de formation.

Pour y parvenir, le Pôle MecaTech a mis en place une équipe projets à l’écoute des besoins des entreprises et qui dispose de ressources pour les accompagner depuis l’idée jusqu’à la mise en œuvre concrète d’un projet.

Dans le cadre du 34e appel à projets des pôles de compétitivité, 5 projets soutenus par le Pôle MecaTech ont été retenus par le jury international du Gouvernement wallon.

Le Pôle MecaTech se réjouit de voir ces projets labellisés. En accompagnant ces projets vers la labellisation, le Pôle MecaTech confirme plus que jamais sa position de moteur d’innovation en génie mécanique et en sciences de l’ingénieur.

 

Appel 34 : 5 projets labellisés

Lancé en juillet 2021, cet appel à projets voit donc son aboutissement ce jeudi 24 mars avec la labellisation des 5 projets suivants :

 

  • SOLHEATAIR (R&D collabellisé avec Greenwin)

Porteur de projet : John Cockerill avec Prayon, B-sens, INISMA, MASEN, UMONS

Le projet SOLHEATAIR a pour objectif de développer une solution de production, stockage et valorisation de l’air chaud produit par des sources d’énergies renouvelables, afin d’être utilisé dans des procédés industriels (tels que la production de la chaux et de l’acier), et les réseaux électriques et de chaleur et ainsi réduire les émissions de CO2 et tendre vers la neutralité carbone. Ce projet est en outre en ligne avec l’ambition de la Belgique de jouer un rôle de premier plan dans le développement des énergies renouvelables ainsi que les ambitions 2050 de l’IRENA (The International Renewable Energy Agency).

  • NAVIC (R&D)

Porteur de projet : LASEA avec SPLIFAR, OPTEC, SAGACIFY, CRM, Multitel

Depuis plus de 20 ans, LASEA conçoit et fabrique des solutions laser de haute précision pour l’industrie. Pionnière dans l’exploitation de la technologie laser femtoseconde, LASEA propose des machines de micro-usinage pour diverses applications telles que la découpe, le perçage, la texturation, la gravure, le marquage, la soudure et l’enlèvement de couches minces. LASEA applique son expertise dans de nombreux secteurs exigeants comme le luxe (haute horlogerie et joaillerie), le pharmaceutique, le médical, l’électronique, le verre, l’automobile, les centres R&D…

Les applications visées dans NAVIC concernent surtout les procédés de gravure, de marquage, de microperçage qui représentent environ 10% du marché laser, dont la croissance est estimée à environ 7% par an jusqu’à au moins 2025.

  • SBSS (R&D)

Porteur de projet : ECA Robotics Belgium avec DELTATEC, Multitel, Ecole Royale Militaire

Aujourd’hui, il n’existe pas de moyen de détection des objets enfouis capable de cartographier de façon fiable et rapide de grandes zones sous-marines.

L’objectif du projet est de développer un système Sonar pour détecter les mines actuellement non chassables, principalement les mines enfouies mais aussi les mines de fond cachées, par exemple dans des herbiers. L’utilisation du Sonar se justifie par la facilité des ondes acoustiques à se propager en milieu marin et par leur capacité à détecter tout type d’objets, ferreux, métalliques ou non. Le projet vise deux types d’applications :

Dans le domaine militaire, en Guerre des mines, il s’agit de réduire la menace sur les ports et les routes maritimes.

Dans le secteur civil des travaux en mer, on cherche à réduire les risques d’installation. Par exemple, on estime à environ 400.000 le nombre de mines historiques.

Le système proposé, véritable innovation de rupture, se démarque nettement des sonars existants et des autres systèmes non acoustiques de détection. C’est un système innovant grâce à sa large fauchée, sa vitesse élevée en opération et ses performances attendues.

  • IFC (Projet d’investissement)

Implantée au Luxembourg et à Tournai, IFC (International Fire Control) compte à ce jour une centaine de collaborateurs pour les deux entités et est spécialisée dans les techniques de détection et d’extinction incendie. A côté de ses activités d’installation et de maintenance, IFC conçoit et fabrique grâce à son bureau d’études des cellules techniques modulables qui peuvent être autonomes et qui intègrent les meilleures solutions d’extinction en fonction des besoins des clients. Afin de fabriquer les cellules dans les meilleures conditions et de poursuivre sa politique de qualité de finition et d’intégration des solutions innovantes les plus adaptées, IFC a défini un programme d’investissement de 3 millions €. Celui-ci concerne l’achat d’un bâtiment à Tournai-ouest, l’équipement de celui-ci ainsi que la construction d’une extension d’une infrastructure adaptée à l’implantation de la chaîne de fabrication des cellules techniques modulables et à la manutention de ces dernières.

  • ReconnAIssance (R&D)

Porteur de projet : Phoenix AI avec THELIS, MEMOVIE, WNM, ACIC, SIRRIS, ULIEGE, UCL

L’objectif de ce projet est d’élaborer en consortium une solution complète (hardware et software) s’installant directement sur un équipement audiovisuel (Edge computing on-device) et qui permette de développer et d’exploiter de manière autonome, sans aucune connexion de réseau, une “intelligence” sur le contenu.

L’industrie audio-visuelle montre un besoin grandissant en moyens d’analyse automatique pour la vision et pour le son. Placer un dispositif d’analyse intelligent, d’entraînement et d’indexation par Intelligence Artificielle directement à la source du flux (“edge on-device”) sur des appareils électroniques (caméras, micros, …) peut se révéler un moyen beaucoup plus efficace et à moindre coût.

 

LE POLE MECATECH

Le Pôle Mecatech est un des pôles de compétitivité créés à l’initiative de la Région Wallonne et drivé sous l’impulsion de ses 370 membres.

Il est actif dans les domaines des sciences de l’ingénierie et animé par une équipe dynamique entourée d’experts.

Ses 3 objectifs principaux sont de permettre à ses membres de :

  • Rencontrer régulièrement leurs pairs et leurs partenaires futurs pour accélérer les connexions et les synergies vers la réussite,
  • Accéder plus facilement à l’innovation pour rester à la pointe dans des secteurs porteurs et les technologies avancées,
  • Trouver les moyens pour augmenter leurs performances et leur compétitivité afin de mieux se développer et croître,

Pour, in fine, grâce à un enrichissement mutuel entre le collectif des membres et le membre, permettre à la Wallonie de réussir dans ses ambitions économiques, écologiques et sociales.


Le Pôle Mecatech en chiffres :

  • Une équipe de 14 experts au service des membres
  • 370 membres (dont 243 entreprises)
  • 154 projets labellisés depuis 2006

Contact presse : Alice Szostak | alice.szostak@polemecatech.be | +32(0) 485 05 81 95

Plus d'articles

Nouvel appel à projets en « Autoconsommation collective » lancé le 1er mars 2019 par le Pôle MecaTech et TWEED

Elia et les gestionnaires de réseaux présentaient une semaine plus tôt, au travers du projet « IO.Energy », leur volonté de voir le secteur s’organiser pour une meilleure communication et plus d’échanges entre les consommateurs et les différents acteurs du réseau. De la même manière, les fédérations du secteur et les associations tels que l’APERe prônent une …

European Circular Economy Stakeholder Platform

The European Circular Economy Stakeholder Platform is a virtual open space which aims at promoting Europe’s transition to a circular economy by facilitating policy dialogue among stakeholders and by disseminating activities, information, and good practices on the circular economy. Stakeholders can take part in the Platform by participating in the annual conference and by interacting …

Le projet IoT4Industry Innosup remporte le European Cluster Partnership Award 2020

Le Pôle MecaTech est heureux et fier de partager avec vous cette excellente nouvelle! Le projet IoT4Industry Innosup a remporté le European Cluster Partnership Award 2020 !  C’est une belle reconnaissance de la qualité de la collaboration entre les clusters partenaires. Une reconnaissance également de l’impact du #cascadefunding pour nos PME, un thème dont le Pôle MecaTech …